Le Front National et les Exilés

Suite au projet d’accueil de 150 migrants de Calais dans le Mainotel inoccupé de Beaucé, près de Fougères, Gilles Pennelle, cadre du FN, prend le flambeau de la défense des « bons » Français...
Le Front National nous rebat les oreilles à longueur de journée de bêtises aussi infondées que mensongères...Ainsi en est-il du sujet des Immigrés de Calais venant rejoindre notre ville.

Quitter son pays dans des conditions de risques maximum ne relève pas d’un choix mais d’une situation subie du fait de la guerre ou de la misère. Nos pays en portent une bonne part de responsabilité du fait de nos politiques inégalitaires entre le Nord et le Sud de la planète.
Le FN fait preuve d’une ignorance dévastatrice : aucun peuple ne peut prétendre avoir toujours vécu au même endroit. Les migrations internationales ont toujours été un moteur de changement essentiel, d’évolution économique, sociale et culturelle. Évitons les amalgames et l’approximation : en 2015, le nombre de réponses positives aux demandes d’asile est de 14 119 (données OFPRA), soit un taux d’accord de 23%!!!
Dans le même temps, 2 à 2,5 millions de Français vivent à l’étranger (en augmentation annuelle de près de 2%). Plus de 50 % d’entre eux sont des bi-nationaux : entendez que leur pays d’accueil leur accorde la nationalité. !!!
A Fougères, la Croix Rouge, le Secours Catholique, le Secours Populaire, Emmaüs, Amnesty International, Réseau Solidaire, CCFD ? Paroisse de la Visitation, Restos du Cœur... font un travail au service des plus démunis, qui méritent toute notre reconnaissance et notre respect. Ils ne choisissent pas « leurs » pauvres..Le mot fraternité ne perd pas son sens quand il s’agit de migrants ou d’étrangers.
C’est la haine de la guerre et de la misère qu’il faut avoir et non la haine de ceux qui en subissent les conséquences dans leur chair et leur être le plus profond dont de nombreux enfants : c’est inacceptable !
Dans les moments de grande fragilité, le vivre ensemble par l’accueil des plus fragiles de notre monde est une urgence absolue….
Marie-Pierre Rouger
Pascal Dalle
Co-présidents Bretagne-Ecologie