Porc Breton et nous et nous et nous…

Surprise du Chef : le Conseil Régional de Bretagne est en train de mijoter un menu d’exception pour les lycéennes et lycéens bretons : du porc à toutes les sauces....Argument suprême : ce cochon serait bien de chez nous et donc à privilégier absolument. Le message de la Direction Régionale de l’Agriculture et de la Forêt est on ne peut plus clair :

«  le  Conseil Régional de Bretagne  souhaite promouvoir dès 2017 l'approvisionnement de la restauration collective des lycées bretons, de produits porcins, issus de porcs nés, élevés et transformés en Bretagne (en lien avec le Plan Porcin) ."

Breton le cochon??? Qu’on ne s’y trompe pas : l’élevage intensif breton nécessite l’accaparement de terres dans les « Pays de la faim », pour cultiver notamment le soja OGM indispensable à la croissance des porcs élevés en Bretagne. Pour devenir le premier pays exportateur de produits agricoles et alimentaires dans le monde, le Brésil a expulsé et privé de terre des millions de petits paysans en capacité d’assurer l’autosuffisance alimentaire par les cultures vivrières. Prédation des êtres humains, des terres, de la biodiversité, des éco-systèmes : voilà ce que signifie pour les décideurs des politiques agricoles mondiales et ceux qui les soutiennent la fameuse « modernisation »    de l’agriculture.
Non content  des 32M du plan porcs en février, dont 17M pour garantir les prêts des usines de plus de 750 000€ de Chiffre d’Affaire, le Conseil Régional va jusqu’à prendre sa part pour écouler les excédents par tous les moyens..Il va jusqu’à s'asseoir sur la charte européenne des régions sans OGM qu’il avait porté avec force dès 2004….
Quel retour en arrière par rapport aux politiques menées depuis plus de 10 ans au niveau des lycées publics bretons !. Les équipes ont porté avec les réseaux de producteurs bios et locaux, non OGM des projets d’approvisionnement de produits sains, de qualité en lien avec les territoires et les saisonnalités. Les jeunes ont droit à cette qualité d’assiette par respect de leur santé, de leur préoccupation partagée pour la nature, du sens à redonner aux questions de nourriture et de leurs incidences au Sud de la planète et sur le climat. Mais auront-ils un avis à donner ???
Marie-Pierre Rouger Vice-présidente du CR en charge des lycées Bretagne-Ecologie 2010-2015
René Louail Conseiller Régional EuropeEcologieLesVerts 2010-2015