Résultats Primaires : « Le rassemblement, on peut le négocier mais on ne négocie pas avec la nature

Les citoyens-électeurs de Gauche qui se sont déplacés pour ce deuxième tour ont très majoritairement exprimé un choix responsable et visionnaire en plaçant largement en tête Benoît Hamon.

Tout reste encore à faire car il s'agit de conforter les fondements d’un réel projet de justice sociale et environnementale à partir d'un programme qui est maintenant connu de tous : partage du travail, lutte contre la pauvreté qui ravage notre démocratie, transition énergétique, partage des richesses, accueil des plus fragiles qui fuient les guerres et la misère.
Les tenants du productivisme qui dominent la gauche depuis trop longtemps et la maintiennent sous une cloche étouffante n'acceptent pas ce choix majoritaire qui s'est clairement exprimé. Certains d'entre eux ont déjà pris leurs distances et cherchent à bricoler un sauvetage d'urgence de leurs vieilles certitudes autour d'Emmanuel Macron, le candidat de l'ancien système de pensée.
Il faut maintenant que Benoît Hamon puisse se mettre en situation de gagner l’élection présidentielle à partir de la voie qu'il a lui-même tracée, en rassemblant toute la gauche et tous les écologistes. Bretagne-Ecologie appelle à conforter ce rassemblement pour, enfin, sortir de l'enfermement de la classe politique classique et retrouver le chemin de L’Égalité, de la Liberté, de la Fraternité.

Marie-Pierre Rouger
Pascal Dallé
Co-présidents Bretagne-Ecologie